You are currently viewing Injection des cernes versus Chirurgie des poches

Injection des cernes versus Chirurgie des poches

C’est par le regard, est encore plus depuis que l’utilisation du masque est devenue courante, que s’effectue le premier échange dans nos relations sociales. C’est donc pour cette raison, qu’une grande demande concerne le traitement et l’amélioration du regard.

Les cernes et les poches affectent le regard, peuvent le ternir et donner une impression d’être constamment fatigué voire même alourdir et vieillir le visage. Alors quelles sont les solutions ? Peut-on tout corriger avec des injections d’acide hyaluronique ou faut-il passer par la chirurgie ? Et quelle différence entre cernes et poches ?

Cernes ou poches ?

Le cerne correspond à la partie plus ou moins foncée sous l’œil, allant de la partie inférieure du canthus interne (angle interne de l’œil) et descendant vers la joue. La peau étant très fine à cet endroit, une coloration plus ou moins importante peut apparaitre. Elle correspond à une congestion du système vasculaire, à la couleur du muscle orbiculaire de l’œil, à une accumulation de pigments cutanée ou à un creux, créant une zone sombre.

Il existe donc plusieurs types de cernes :

  • Le cerne creux : il correspond à une dépression, juste sous la paroi inférieure de l’orbite, qui donne un regard triste et fatigué aux patients.
  • Le cerne coloré : cela concerne plutôt la pigmentation de la peau à ce niveau-là, qui peut avoir plusieurs origines, notamment héréditaires.
  • La combinaison des deux : c’est le cas le plus fréquent, avec un cerne coloré, accentué par le creux et la zone d’ombre crée à ce niveau-là.

 

Les poches palpébrales (ou lipoptose), quant à elles, correspondent à des amas de graisses qui font saillies sous l’orbite, entrainant un gonflement sous la paupière (au-dessus des cernes). C’est la graisse sous orbitaire, qui, avec l’âge et la perte d’élasticité des tissus (et notamment du septum orbitaire), va faire saillie sous la peau. Il peut exister également en plus de ces poches, un excès de peau qui accentue ce regard fatigué. Cette accumulation de graisse est favorisée par l’hérédité, l’alcool, le tabac, l’âge…

Attention, il ne faut pas confondre les poches palpébrales avec les poches malaires ou avec une hyperactivité des muscles péri-oculaires

Souvent, il existe en plus des poches, un cerne creux. Il va même être majoré par la présence de ces poches, qui créent un relief et donc accentuent la sensation de creux du cerne.

Les cernes: injection ou chirurgie ?

Le cerne creux peut être corrigé en redonnant du volume. Il existe 2 techniques pour traiter ce défaut :

  • Correction des cernes par injection d’acide hyaluronique : C’est un motif fréquent en médecine esthétique. L’injection se fait au cabinet, en quelques minutes et sans douleur, à l’aide d’une canule. Le produit, très fin, va être injecté délicatement en profondeur sous le muscle orbiculaire, pour combler le creux sans être visible. L’effet est immédiat et va durer de 12 à 18 mois. L’utilisation de la canule permet d’éviter les ecchymoses.
  • Correction des cernes par lipofilling : une autre alternative, chirurgicale cette fois, est l’injection de graisse. La graisse est prélevée par lipoaspiration chez la patiente et réinjectée (après avoir été purifiée) au niveau du cerne. Cette méthode chirurgicale, permet un comblement définitif du cerne.

Le cerne coloré, quant à lui, est malheureusement très difficile à corriger.

  • L’injection d’acide hyaluronique peut légèrement corriger la composante « ombre » du cerne coloré mais n’aura pas de réel impact sur la coloration cutanée. La lumière se reflète mieux, donc le cerne peut paraitre moins coloré.
  • La chirurgie peut être une alternative. Une nouvelle technique, appelée Nanofat grafting, permet de redonner un coup d’éclat à la peau à l’aide de cellules souches adipeuses (Adipose Derived Stem Cells). De la graisse est prélevée comme lors d’un lipofilling, mais seules les cellules souches sont conservées et réinjectées. L’injection se fait en superficiel et permet de diminuer la coloration des cernes et d’améliorer la qualité de la peau.

Les poches palpébrales : injection ou chirurgie ?

La correction de la lipoptose palpébrale inférieure est chirurgicale. Le chirurgien réalise ce que l’on appelle une blépharoplastie inférieure.

Pour accéder aux amas graisseux en excès, une incision est effectuée dans la conjonctive (donc invisible). Les différentes poches graisseuses (internes, médiales et externes) sont enlevées selon l’examen clinique préalable. S’il existe un relâchement et un excès cutané associé, on réalise un lifting de la paupière inférieure en enlevant l’excès de peau. Une cicatrice située sous le cil (voie sous ciliaire) permet de retendre cette paupière en restant quasiment invisible.

Souvent, lors de la blépharoplastie inférieure, il est proposé de combiner un lipofilling du cerne pour corriger également le cerne, souvent associé à la présence de poches palpébrales.

Quel est le prix d'une injection des cernes par acide hyaluronique ?

Une seringue est généralement suffisante pour corriger les cernes creux. Parfois, un complément peut être nécessaire à 15 jours si le creux est trop important pour être corrigé en une seule fois. Souvent, le traitement associé du tiers moyen du visage (pommettes et vallées des larmes) est judicieux pour avoir un résultat plus complet.

Il faut compter environ 400 euros pour une seringue d’acide hyaluronique pour le cerne creux.

Quel est le prix d’un traitement des poches par blépharoplastie inférieure ?

Le tarif de la blépharoplastie inférieure dépend de l’examen clinique, de la quantité de poches, du relâchement cutané, de la nécessité ou non d’un lipofilling ou d’une blépharoplastie supérieure associée. Il faut compter à partir de 2300 euros pour une blépharoplastie inférieure. Un devis détaillé sera établi à l’issue de la première consultation.

En conclusion

Les cernes et les poches sont 2 problèmes différents, souvent associés, mais qui donnent tous les 2 un aspect fatigué et triste au regard. La consultation avec un chirurgien spécialiste en chirurgie esthétique est indispensable pour objectiver le problème et vous apporter les meilleures informations et les meilleurs outils pour vous redonner un regard plus éclairé et rajeunit, que ce soit avec des injections d’acide hyaluronique ou en passant par la chirurgie.

Laisser un commentaire