CHIRURGIE RÉPARATRICE

Reprise de cicatrices

Une cicatrice est la partie visible résiduelle d’une lésion du derme, liée à une opération ou à un traumatisme.
Les cicatrices hypertrophiques, chéloïdes, élargies, en « barreau d’échelle », rétractiles, invaginées font partie des motifs les plus fréquents de consultation.
Le but d’une reprise de cicatrices chirurgicale est de remplacer une cicatrice « vicieuse » par une nouvelle cicatrice plus discrète, mais il est impossible de la faire disparaître complètement.

Cicatrices

Reprise de cicatrices

Indications

Toute cicatrice inesthétique peut justifier une reprise chirurgicale.
Les demandes les plus fréquentes de reprise de cicatrices concernent :

– les cicatrices rétractiles : indurées, adhérentes et ne se laissant pas distendre
– les cicatrices hypertrophiques ou chéloïdes : inflammatoires, douloureuses, rouges et en relief
– les cicatrices inesthétiques (larges, en barreau d’échelle, colorées, adhérentes, enfoncées…)

La qualité de la cicatrice dépend de la zone, la taille, l’origine de la cicatrice, les contraintes exercées dessus et la qualité de la peau. Il faut savoir que retoucher une cicatrice ne signifie pas effacer une cicatrice. L’objectif est de la rendre plus discrète, mais pas invisible. Il existe aussi des facteurs qui ne sont pas contrôlables par le chirurgien comme la qualité de la peau du patient et son assiduité dans les soins, les massages et la photoprotection.
C’est le chirurgien, qui lors de la consultation initiale, évaluera la balance bénéfices/risques de cette intervention.

Reprise de cicatrices

Technique

La technique de reprise de cicatrices diffère selon le type et l’aspect initial de la cicatrice. Le chirurgien pourra utiliser selon chaque cas :

  • une technique de suture adaptée
  • un changement d’orientation de la cicatrice pour l’orienter aux mieux en fonction des lignes de tension naturelles de la peau et modifier les contraintes qui s’appliquent sur la cicatrice
  • un lambeau local
  • une greffe de peau

Il est important de comprendre que le patient est, autant que le chirurgien, un acteur dans la prise en charge de sa cicatrice.

Le Dr SILHOL s’est récemment équipé d’un nouvel outil, le laser URGOTOUCH.
Ce laser permet, dès le bloc opératoire, d’optimiser la qualité de la cicatrice à distance.
C’est une technologie totalement indolore, car effectuée lors de l’anesthésie en post-opératoire immédiat.
Son fonctionnement consiste à chauffer la cicatrice à une température avoisinant les 50 degrés, permettant d’inhiber certaines cellules pro-inflammatoires, responsables d’un aspect rouge et épaissi à distance. On obtient alors 
Plusieurs études scientifiques ont prouvé qu’on obtenait alors une cicatrice de meilleure qualité et plus rapidement chez les patients ayant eu recours à cette nouvelle technologie.

Des soins adaptés pendant toute la durée de la maturation de la cicatrice permettront d’en optimiser le résultat esthétique.

Parmi ces soins, il y a la protection solaire, l’hydratation, les massages, l’éviction de mouvements exerçant une tension sur la cicatrice, etc.

La majorité de ces gestes sont réalisables sous anesthésie locale pure, au cabinet.

Composite | Dr Silhol Paris

Reprise de cicatrices

Déroulement de l'opération

Reprise de cicatrices

Questions fréquentes

Non, il faut savoir qu’une cicatrice ne peut pas disparaître complètement. Cependant, il est possible de la rendre la moins visible possible.

Une exposition solaire trop précoce, peut induire une hyperpigmentation, voire plus rarement une hypopigmentation, non réversible, de la cicatrice.

La cicatrice chéloïde est une cicatrice qui a subi une cicatrisation excessive. En effet, un excès de fibroblastes crée une cicatrice épaisse, large, colorée, prurigineuse et parfois douloureuse. Ce processus est aléatoire et ne peut pas être prédit en pré-opératoire. Certains types de peau et zones sont plus à risque de ce type de cicatrice pathologique (peau noire ou asiatique, région médio-thoracique, oreilles, épaule…). Sa prise en charge va des massages, à la curiethérapie intra-cicatricielle, en passant par l’injection de corticoïdes ou la reprise chirurgicale.

Une cicatrice hypertrophique, quant à elle, est une cicatrice qui lors de sa maturation apparaît en relief. Contrairement à la cicatrice chéloïde, l’utilisation de massages, de méthodes de compression peut réduire son caractère hypertrophique en relief pour lui permettre de s’affiner et s’estomper.

Certaines cicatrices très superficielles, comme les cicatrices d’acné sur le visage par exemple, peuvent être traitées par des lasers ou des peelings.

LE DOCTEUR THOMAS SILHOL VOUS RÉPOND

Vos questions au sujet de la reprise de cicatrices

Posez vos question dans l’encadré “commentaires”. Le Dr Silhol vous répondra dans les plus brefs délais

Cet article a 2 commentaires

  1. Dia

    Bonjour je suis complètement dévastée je ne sort plus de chez moi je vis recluse, après m’avoir fais une tca sur le cou une femme m’a complètement brûler en cicatrisant j’ai mal cicatrisé j’ai eu une cicatrice chéloïdé ou hypertrophique, je voudrai savoir est ce que vous pouvez me rattraper sa? Si oui à combien le faites vous? 

    1. Dr Silhol

      Bonjour, il faut que l’on se voit en consultation pour que je vous examine et puisse vous proposer la meilleure solution pour améliorer votre cicatrice cheloide. Un devis sera établi à l’issue de la consultation. Bien cordialement.

Laisser un commentaire