CHIRURGIE DE LA SILHOUETTE

Abdominoplastie

L’abdominoplastie (ou lifting abdominal) permet de retrouver une silhouette harmonieuse à la suite d’une grossesse, d’un amaigrissement massif ou d’un simple relâchement cutané isolé.
Elle consiste à remettre en tension la peau du ventre en enlevant l’excédent de peau souvent abîmée (vergetures, distension…) et qui ne peut disparaître avec le sport ou un régime.
L’amélioration esthétique est spectaculaire et apporte un gain de confort majeur. Elle peut être associée à une lipoaspiration ou une remise en tension des muscles pour optimiser le résultat.

Abdominoplastie | Dr Silhol Paris

Abdominoplastie

Indications

L’abdominoplastie consiste à retirer la peau la plus abîmée (distendue, cicatricielle ou vergeturée) et de retendre la peau saine périphérique. On peut y associer dans le même temps le traitement d’une surcharge graisseuse par lipoaspiration et le traitement des muscles abdominaux sous-jacents (diastasis, hernie).

Les indications classiques d’une abdominoplastie sont des patients présentant :

– soit un tablier abdominal (suite à un amaigrissement important, une grossesse ou lié à l’âge)
– soit une peau de mauvaise qualité (vergetures, peau flasque, cicatrices de césarienne)
– soit une paroi musculaire sous-jacente abîmée (diastasis musculaire ou hernie)

Abdominoplastie

Technique

Après avoir retiré l’excédent cutané sous le nombril (ombilic), la peau de l’abdomen est redrapée et remise en tension pour redessiner la silhouette et obtenir un ventre plat.
La cicatrice est placée au-dessus du pubis, masquée par les sous-vêtements, et s’étend sur les côtés, généralement jusqu’aux crêtes iliaques. La longueur de la cicatrice dépend de l’importance et de la localisation de la peau abîmée et en excès.

Plusieurs gestes sont fréquemment associés :

  • La lipoaspiration de l’abdomen et des flancs
  • La cure de diastasis des grands droits (distension des muscles abdominaux, souvent suite aux grossesses).
  • Lifting des fesses dans les cas d’amaigrissement majeur (souvent suite à une chirurgie bariatrique par by-pass ou sleeve) avec prolongement de la cicatrice abdominale au-dessus des fesses. On parle alors de Bodylift.

Selon l’importance de la laxité cutanée, on peut soit faire :

Seule la partie inférieure de la peau abdominale est réséquée sans nécessité de repositionnement de l’ombilic. Cette technique est réservée à des patients présentant un petit excès cutané sous-ombilical. La cicatrice est généralement plus courte.

Toute la partie située sous l’ombilic est réséquée. Il est alors nécessaire de replacer le nombril une fois la peau retendue.

Souvent suite à un amaigrissement majeur dans les suites d’une chirurgie bariatrique par exemple, l’excédent cutané dépasse l’abdomen et se prolonge au niveau du dos et des fesses. Les fesses sont alors tombantes et plates. Le bodylift permet de lifter les fesses et de les regalber en prolongeant la cicatrice au-dessus des fesses, toujours masquée par les sous-vêtements.

Dans certains cas, où l’excès abdominal est trop important ou la peau trop abîmée, une cicatrice sus-pubienne camouflée par la culotte ne suffit pas à obtenir un résultat satisfaisant. Il est nécessaire d’ajouter une cicatrice verticale pour optimiser le résultat. Cette technique permet d’optimiser de façon impressionnante la silhouette.

Abdominoplastie Paris

Abdominoplastie

Déroulement de l'opération

Abdominoplastie

Questions fréquentes

Oui. Même s’il est préférable d’attendre après les grossesses pour effectuer une abdominoplastie, il est cependant tout à fait possible de retomber enceinte après un lifting abdominal. Le risque est que la grossesse abîme de nouveau la paroi abdominale et qu’une nouvelle abdominoplastie soit nécessaire.

Non, ou très peu. L’excédent cutanéo-graisseux réséqué lors de l’intervention vous fera perdre un peu de poids. Mais la plastie abdominale ne constitue en rien une alternative au régime. Il est nécessaire d’avoir un poids stable avant l’intervention, avec un Indice de Masse Corporelle (IMC) inférieur à 30 pour obtenir un résultat optimal et durable, et limiter le risque de complications.

La lipoaspiration peut être une alternative, mais ne corrige pas l’excès cutané. Cette technique est donc limitée aux surcharges graisseuses très modérées avec une peau de bonne qualité.

Non, le nombril est conservé. Il est repositionné après avoir mis en tension la peau abdominale. Dans de rares cas où il existe une hernie ombilicale associée majeure, l’ombilic peut être sacrifié et reconstruit.

L’abdominoplastie peut être partiellement prise en charge par la sécurité sociale après demande d’entente préalable au médecin-conseil. La condition principale de prise en charge est la présence d’un tablier abdominal recouvrant le pubis.

LE DOCTEUR THOMAS SILHOL VOUS RÉPOND

Vos questions au sujet de l'abdominoplastie

Posez vos question dans l’encadré “commentaires”. Le Dr Silhol vous répondra dans les plus brefs délais

Laisser un commentaire