CHIRURGIE INTIME

Nymphoplastie de réduction

La nymphoplastie de réduction consiste à réduire la taille des petites lèvres qui font saillie et donnent un aspect de petites lèvres « pendantes ».
Le sport, l’habillement et l’activité sexuelle peuvent être rendus difficiles du fait de cette hypertrophie.
C’est une intervention simple et rapide permettant d’améliorer significativement la qualité de vie des patientes.

Nymphoplastie | Dr Silhol Paris

NYMPHOPLASTIE DE RÉDUCTION

Indications

La nymphoplastie de réduction ou réduction des petites lèvres s’adresse aux patientes présentant une hypertrophie des petites lèvres c’est-à-dire une taille trop importante, notamment par rapport aux grandes lèvres. Elle peut entraîner une gêne fonctionnelle (sport, habillement, douleur lors des rapports) ou esthétique (lèvre qui pend, gonflée, trop longue…) à l’origine de complexes importants. Cette hypertrophie est généralement bilatérale, mais peut être unilatérale. Elle apparaît dans la majorité des cas lors de la puberté, mais peut survenir après un accouchement ou à la ménopause.

NYMPHOPLASTIE DE RÉDUCTION

Technique

L’objectif de cette intervention est d’harmoniser la vulve en réduisant la taille des petites lèvres, en corrigeant une éventuelle asymétrie, et en réduisant le prolongement antérieur de chaque côté du clitoris lorsqu’il existe.

Il existe 2 techniques principales :

  • résection longitudinale, permettant de réséquer l’excès le long des petites lèvres.
  • résection cunéiforme, qui conserve le bord libre des petites lèvres en les modelant.

On peut associer d’autres gestes lors de la même intervention comme un lipofilling des grandes lèvres ou une lipoaspiration du pubis.

Nymphoplastie | Dr Silhol Paris

NYMPHOPLASTIE DE RÉDUCTION

Déroulement de l'opération

NYMPHOPLASTIE DE RÉDUCTION

Questions fréquentes

Il est indispensable d’éviter les rapports sexuels pendant les 3-4 premières semaines, le temps que la cicatrisation soit complète. Pendant les premières semaines, la cicatrice peut être sensible lors des rapports, mais la sensibilité redevient normale après quelques semaines.

La nymphoplastie de réduction traite de façon définitive l’hypertrophie des petites lèvres.

On peut associer à la nymphoplastie de réduction, une augmentation des grandes lèvres à l’aide d’un lipofilling ou d’acide hyaluronique. En effet, l’âge, les grossesses, la ménopause, les variations pondérales peuvent entraîner un affaissement des grandes lèvres et une béance vulvaire. L’augmentation des grandes lèvres par acide hyaluronique est faisable au cabinet, mais donne un résultat provisoire, de 18 à 24 mois, tandis que le lipofilling, qui est un acte chirurgical, est définitif.

Une lipoaspiration du pubis peut également être effectuée dans le même temps pour optimiser le résultat.

LE DOCTEUR SILHOL VOUS RÉPOND

Vos questions au sujet de la nymphoplastie

Posez vos question dans l’encadré “commentaires”. Le Dr Silhol vous répondra dans les plus brefs délais

Laisser un commentaire