You are currently viewing Mommy Makeover : réparer son corps après la grossesse

Mommy Makeover : réparer son corps après la grossesse

Une intervention, le Mommy-Makeover, permet de réaliser une chirurgie combinée du ventre et des seins pour retrouver son corps d’avant grossesse.

En effet, la grossesse est un bouleversement dans la vie d’une femme, que ce soit hormonalement, émotionnellement, psychologiquement ou physiquement. Elle voit son corps se modifier de façon brutale et majeure, entrainant des séquelles physiques irréversibles, souvent au niveau du ventre et de la poitrine.

 

Quelles séquelles physiques peuvent être corrigées par le Mommy Makeover ?

La grossesse entraine une distension abdominale majeure pendant les 9 mois où la maman porte son enfant, qui, selon les types de peau, le nombre de grossesses, la prise de poids n’a pas le même impact sur l’aspect du ventre sur le long terme.

Souvent certaines séquelles irréversibles apparaissent :

  • un relâchement de la peau abdominale avec un excès cutané qui « pend », avec une peau qui n’est pas tendue
  • l’apparition de vergetures
  • un diastasis des grands droits, qui correspond à un écartement des muscles abdominaux entrainant une distension abdominale et une sensation de ventre gonflé
  • un excès graisseux au niveau de l’abdomen

La grossesse et l’allaitement ont aussi un impact sur la poitrine. L’augmentation de volume de la poitrine entraine une distension de la peau, qui induit après l’accouchement une ptose mammaire, c’est-à-dire que la poitrine « tombe » avec un sentiment de sein « vidé », plus petit qu’avant.

Quelles interventions peuvent être effectuées lors du Mommy Makeover ?

Le mommy-makeover permet une chirurgie combinée du ventre et de la poitrine pour corriger les dommages à la suite de la grossesse.

Pour le ventre :

La peau du ventre est relâchée, distendue, avec des vergetures. Il peut exister également des excès de graisses réfractaires et un diastasis des grands droits entrainant l’apparition d’un ventre « gonflé » et « distendu ». Plusieurs interventions sont donc possibles, seules ou en association :

    –L’abdominoplastie : La peau sous le nombril est enlevée, et le ventre est retendu. C’est un véritable lifting abdominal qui permet de supprimer la peau abîmée par les grossesses. La cicatrice est placée juste au-dessus du pubis, cachée par les sous-vêtements.

    –La lipoaspiration : Seule ou en complément de la plastie abdominale, elle permet de supprimer les excès de graisses et d’harmoniser la silhouette.

    –La cure de diastasis : Elle consiste à resserrer la sangle abdominale en rapprochant les muscles abdominaux qui peuvent s’être détendus pendant la grossesse donnant une impression de ventre gonflé.

   –La mini-abdominoplastie : quand l’excès de peau est modéré et situé seulement sous le nombril, on peut avoir recours à un mini lifting abdominal. L’intervention est plus rapide et les suites plus simples.

Pour les seins :

Suite à la grossesse et aux allaitements, la poitrine est tombante, affaissée, trop petite et le sein semble vidé ou au contraire elle peut être trop volumineuse et entrainer une gêne fonctionnelle et esthétique. Différentes options sont alors possibles :

   –La réduction mammaire : le volume de la poitrine est diminué et l’aréole et le mamelon sont remontés pour obtenir une poitrine regalbée en harmonie avec le reste de la silhouette.

   –L’augmentation mammaire : La poitrine peut nécessiter une augmentation de volume. On peut alors avoir recours aux prothèses mammaires, au lipofilling mammaire ou aux deux (augmentation mammaire composite)

   –Le lifting mammaire ou cure de ptose : Seule la peau en excès est retirée pour remonter le sein et reconcentrer au maximum le volume dans le décolleté. Quand la quantité de glande mammaire n’est pas suffisante, on peut y associer la mise en place d’une prothèse (mastopexie-prothèse) ou un lipofilling mammaire.

A quel moment faire le Mommy Makeover ?

Avant toute intervention, il faut s’assurer d’avoir un poids stable pour optimiser le résultat et le garantir dans la durée.

Ainsi, il faut au moins attendre 6 à 9 mois après la fin de la grossesse ou de l’allaitement le cas échéant, avant d’envisager d’avoir recours à la chirurgie. 

Bien évidemment, si une autre grossesse à court ou moyen terme est envisagée, il vaut mieux attendre avant de franchir le cap.

Quel est le prix d’un Mommy Makeover à Paris ?

Le prix d’une intervention de chirurgie esthétique dépend de plusieurs facteurs :

  • de sa difficulté
  • de sa durée
  • du nombre de procédures
  • de la clinique où opère le chirurgien

Le mommy makeover étant une chirurgie combinée qui dure souvent plusieurs heures, son tarif peut être important. Dans certains cas bien précis, une prise en charge partielle par la sécurité sociale et la mutuelle est possible. Un devis détaillé vous sera fourni après la consultation avec votre chirurgien.

En conclusion

Le Mommy Makeover est une chirurgie combinée de la poitrine et du ventre, permettant de corriger certaines séquelles irréversibles liées aux grossesses. Elle peut associer selon les cas, une lipoaspiration, une abdominoplastie, un lifting des seins et une réduction ou augmentation mammaire. 

Laisser un commentaire