You are currently viewing Augmentation des fesses à Paris : Lipofilling, Prothèses ou Acide Hyaluronique ?

Augmentation des fesses à Paris : Lipofilling, Prothèses ou Acide Hyaluronique ?

L’augmentation du volume des fesses peut se faire à l’aide d’injection de graisse (lipofilling ou « Brazilian Butt Lift »), à l’aide de prothèses de fesses ou bien par injection d’acide hyaluronique.

Qu’est-ce qu’une jolie fesse ?

Une belle fesse est définie par une jolie courbe et un joli galbe. Elle doit être harmonieuse, ronde, ferme, avec une peau bien lisse, sans capiton. De profil, il existe un creux au niveau lombaire (lordose lombaire), puis juste après une jolie projection de la fesse, ronde et qui se termine au niveau du sillon sous fessier. De dos, la silhouette forme une courbe avec des flancs plutôt concaves.

Les fesses sont devenues de plus en plus un des critères de beauté, avec un essor de plus en plus récent, notamment avec certaines célébrités comme Kim Kardashian, Nicki Minaj, ou certaines stars de la télé-réalité qui s’affichent avec des fesses parfois XXL. Les critères de beauté des fesses sont cependant assez différents selon les cultures et les pays avec des fesses assez imposantes en Amérique latine mais des fesses moins volumineuses chez des caucasiens.

A qui s’adresse l’augmentation des fesses ?

La chirurgie d’augmentation des fesses va avoir pour objectif de redonner une jolie forme a une fesse trop creuse, trop plate, ou trop tombante. Quelque soit la technique, le but est de redessiner une jolie silhouette à la patiente. Ainsi, l’augmentation des fesses s’adresse à tous les patients désirant redessiner leurs fesses. Selon l’examen clinique, le chirurgien vous exposera les différentes options qui s’offrent à vous comme la lipoaspiration, le lipofilling, l’utilisation d’implants en silicone ou l’injection d’acide hyaluronique.

Voilà différentes raisons qui poussent les patients à consulter pour une chirurgie des fesses :

  • fesses tombantes
  • fesses plates
  • fesses creuses en externe
  • silhouette en sablier
  • fesses trop petites

Les objectifs d’une augmentation des fesses sont donc :

   De profil :

  • redessiner la « chute des reins » en réalisant un décroché en bas du dos, au niveau lombaire, juste au-dessus des fesses. La lipoaspiration va permettre de créer cette courbure.
  • corriger une fesse plate en augmentant la projection de la fesse, pour la rendre plus ronde et galbée. La projection maximum de la fesse doit être au niveau du tiers supérieur pour éviter d’avoir une fesse tombante.

   De dos :

  • redessiner des jolies courbes en « creusant » les flancs et en supprimant la culotte de cheval grâce à la lipoaspiration et remplir la face externe des fesses qui peut être un peu creuse, en redonnant du volume à l’aide de prothèses de lipofilling ou d’acide hyaluronique.

L’objectif est d’avoir une concavité en bas du dos et une convexité au niveau des fesses.

Chez l’homme, il s ‘agit généralement juste d’augmenter le volume et la projection sans arrondir la fesse en externe. En effet, le creux sur la face externe des fesses chez l’homme donne un effet musclé.

Augmentation des fesses par lipofilling : le Brazilian Butt Lift

La réinjection de graisse est une des méthodes très plébiscitée pour redessiner la silhouette et les fesses. Cette technique est née en Amérique latine, et plus particulièrement au Brésil, ce qui lui a valu le nom de « BBL » ou « Brazilian Butt Lift ». Elle permet de traiter de façon globale toute la silhouette en associant lipoaspiration et lipofilling.

La lipoaspiration va permettre de creuser les reins, affiner la taille et supprimer une culotte de cheval. La graisse aspirée va être purifiée et réinjectée au niveau des fesses pour augmenter la projection de la fesse et combler le creux latéral pour la rendre plus ronde et plus convexe. C’est une intervention 2 en 1 permettant une augmentation naturelle et durable des fesses sans utilisation de corps étranger.

L’intervention dure en général 3 à 5h (en fonction des zones et de la quantité à lipoaspirer), sous anesthésie générale et nécessite 1 nuit d’hospitalisation. Les douleurs sont modérées, surtout liées à la lipoaspiration. Il faut porter un panty pendant 6 semaines post-opératoires pour limiter l’œdème et les ecchymoses, éviter de dormir sur le dos et de s’assoir pendant 3 semaines. L’utilisation d’un coussin particulier permet de s’assoir sans appuyer sur les fesses.

La graisse réinjectée est soumise à une résorption naturelle les premières semaines d’environ 30 à 50%. Le résultat immédiat est alors surcorrigé pour anticiper cette résorption. Il faut attendre généralement 3 mois pour avoir le résultat définitif. Par la suite, le volume de vos fesses évoluera en fonction de votre prise ou perte de poids car la graisse réinjectée se comporte comme de la graisse normale. L’augmentation de volume est donc dépendante de votre « réserve graisseuse » et ne pourra être très importante si vous êtes trop « fine ».

Augmentation des fesses par prothèses

L’utilisation d’implants en silicone permet une augmentation à la demande de ses fesses. C’est la technique la plus adaptée chez des patientes fines, n’ayant que très peu de réserve graisseuse. La taille des prothèses est choisie en concertation avec le chirurgien, en fonction du souhait de la patiente et de son anatomie.

Les prothèses sont insérées sous le muscle grand fessier, à l’aide d’une incision de 3-4 cm située au niveau du pli inter-fessier. L’intervention se fait sous anesthésie générale, dure environ 1h et peut être effectuée en ambulatoire ou avec une nuit d’hospitalisation. Les douleurs sont modérées et bien soulagées par les antalgiques prescrits.

Les suites sont relativement simples, avec un léger œdème et des ecchymoses possibles les premiers jours. Les fils sont résorbables et les cicatrices quasiment invisibles après quelques mois. La patiente peut dès le post opératoire s’assoir et dormir sur le dos. Les implants utilisés sont plus fermes et cohésifs que les implants mammaires, limitant le risque de rupture ou de mobilisation. Les coques péri-prothétiques sont aussi quasiment inexistantes avec ce type d’implant, et il n’est donc pas nécessaire de les changer tous les 10 ou 15 ans.

Une lipoaspiration et un lipofilling peuvent être associé à l’augmentation des fesses par prothèses pour optimiser le résultat et redessiner de façon optimale la silhouette.

Augmentation des fesses par injection d’acide hyaluronique

Pour les patientes ne souhaitant pas d’intervention chirurgicale ou d’anesthésie générale, une technique médicale d’augmentation de volume des fesses existe, grâce à l’acide hyaluronique. L’acide hyaluronique est une substance naturellement présente dans le corps. C’est un produit d’hydratation et de comblement largement utilisé en médecine esthétique pour retarder et corriger certains signes du vieillissement du visage ou des mains.

L’augmentation des fesses est donc aussi possible grâce à l’acide hyaluronique. C’est une méthode non chirurgicale, réalisable au cabinet sous anesthésie locale. L’intervention dure 45 à 60 minutes environ et est indolore. L’acide hyaluronique est injecté de façon rétrotracante en sous cutané, sur toute la zone pré-établie en consultation. Il est généralement injecté au niveau du point de projection le plus important de la fesse pour justement augmenter sa projection de profil mais peut aussi être injecté en externe au niveau des creux latéraux pour arrondir la fesse de dos. Il faut compter en moyenne 10 à 20 seringuesde 10 ml soit 150 à 200 cc au total. L’effet est immédiat mais l’acide hyaluronique se résorbe en moyenne au bout de 18 mois. C’est donc une alternative à la chirurgie qui est provisoire et qui nécessite donc d’être renouvelée.

Macrolane, Hyacorp ou Genefill sont différentes marques d’acide hyaluronique qui ont tous comme propriété d’être très cohésif permettant une bonne tenue dans le temps et une importante projection. L’injection doit se faire dans des conditions d’asepsie stricte, par un médecin spécialisé et qualifié, pour limiter les complications et avoir un résultat optimal et harmonieux.

Les contre-indications sont les mêmes que pour l’acide hyaluronique sur le visage c’est-à-dire une grossesse, un allaitement, une maladie auto-immune, une allergie ou une infection active. Les suites sont simples, avec un résultat immédiat et de légères ecchymoses pendant quelques jours.

Quel est le prix d’une augmentation des fesses à Paris ?

Le tarif d’une augmentation des fesses dépend de la technique utilisée. Le prix d’une intervention dépend en grande partie du travail à effectuer et de la durée opératoire.

Le BBL qui dure plusieurs heures va donc être plus cher que l’augmentation des fesses par prothèses. L’utilisation d’acide hyaluronique, réalisable au cabinet, est de ce fait aussi moins cher car il n’y a pas de frais d’anesthésiste et de clinique.

Voici des prix donnés à titre indicatif. La consultation avec le chirurgien est indispensable pour évaluer les différentes options, avantages et inconvénients de chacune pour trouver la solution la plus adaptée à la patiente. Un devis détaillé sera établi à l’issue de cette consultation :

  • Augmentation des fesses par Lipofilling ou Brazilian Butt Lift : à partir de 6500 euros
  • Augmentation des fesses par Prothèses : à partir de 5000 euros
  • Augmentation des fesses par Acide Hyaluronique : à partir de 3000 euros

En conclusion

L’augmentation des fesses est de plus en plus pratiquée. En fonction des patientes, l’utilisation de lipofilling, de prothèses ou d’acide hyaluronique peut être proposé.

  • Le lipofilling permet un résultat naturel, complet, sans corps étranger.
  • Les implants fessiers permettent un résultat immédiat, « à la demande » chez des patientes sans réserve graisseuse.
  • L’acide hyaluronique est une alternative simple, non chirurgicale, sous anesthésie locale mais provisoire.

C’est après examen clinique que le chirurgien vous proposera la solution la plus adaptée à votre demande

Laisser un commentaire