Prothèses de mollet à Paris : comment regalber ses jambes ?

Prothèses de mollet à Paris : comment regalber ses jambes ?

Les prothèses de mollet permettent de redessiner la jambe en augmentant le volume des muscles jumeaux. L’augmentation des mollets peut être réparatrice ou esthétique.

Pourquoi augmenter le volume du mollet ?

Le mollet correspond à 3 muscles, les muscles jumeaux (ou gastrocnémien) qui sont au nombre de 2 et le muscle soléaire. Les jumeaux (médial et latéral), muscles superficiels, permettent l’extension du pied et le fléchissement du genou tandis que le soléaire, plus profond se termine en tendon d’Achille.

L’essentiel du volume est donné par les muscles jumeaux, et surtout le médial (ou interne).

Ces muscles sont difficiles à muscler et parfois, malgré une activité physique importante, il existe un déséquilibre important entre le galbe du mollet et le reste du corps. On parle parfois de « mollets de coq » pour illustrer ces mollets peu galbés. L’augmentation des mollets peut concerner le muscle jumeau interne, externe ou bien les 2.

L’augmentation du volume du mollet peut se faire alors par différentes techniques, le lipofilling (injection de graisse) ou par l’utilisation d’implants en silicone. Ces derniers sont les plus efficaces pour obtenir un résultat naturel et harmonieux chez les patients minces.

Prothèses de mollets : pour quels patients ?

Il existe 2 indications principales :

D’abord, la chirurgie réparatrice pour corriger des malformations : Certaines pathologies sont à l’origine d’un défaut de développement ou d’une atrophie des mollets. Parmi elles, on peut citer la poliomyélite, le pied-bot, la maladie de Charcot ou encore des atrophies post-traumatiques directes (sur le mollet) ou indirectes (paralysie du membre inférieur). Souvent, la malformation est asymétrique et ne touche qu’un seul mollet. Il est alors indispensable de faire un bon examen clinique pour choisir l’implant le mieux adapté pour symétriser les 2 jambes.

Ensuite, la chirurgie esthétique pure, pour amélioration les courbes esthétiques des jambes. Parfois, chez certains patients, les mollets sont fins et hauts, on parle alors de « mollets de coq ». Malgré la pratique de sport permettant de développer la masse musculaire, il est difficile d’obtenir une augmentation suffisante. En effet, chez ces patients, c’est le corps musculaire qui est trop court, avec une importante portion tendineuse qui ne peut être augmentée par le sport.

Selon les patients, l’augmentation par implant concernera le muscle jumeau interne, externe ou les 2. Dans ce dernier cas, si la peau n’est pas suffisamment élastique, on peut parfois être amené en le faire en 2 temps.

Comment choisir les prothèses de mollet ?

Les implants de mollets sont en silicone. Leur texture est plus ferme que les prothèses mammaires leur permettant de se rapprocher le plus possible de l’aspect des muscles jumeaux.

Il existe 2 formes différentes, soit une forme anatomique, soit une forme symétrique ovoïde. Le choix dépendra de l’examen clinique. Le plus souvent, c’est la prothèse symétrique qui est utilisée.

Enfin, on va choisir la taille de la prothèse en fonction de l’examen clinique et du souhait du patient. On va pouvoir alors choisir une différente projection, longueur et largeur pour s’adapter à chaque patient.

Généralement, on augmente surtout la taille du jumeau interne mais parfois, il est nécessaire de mettre un implant sur les 2 muscles jumeaux pour un meilleur résultat. En fonction de la laxité cutanée, on peut le faire en une seule fois ou en 2 temps.

Comment se déroule l’intervention d’implants de mollet ?

L’augmentation des mollets se déroule sous anesthésie générale au bloc opératoire.

Les dessins pré-opératoires sont effectués sur le patient en position debout. Une incision de quelques cm est effectuée dans le pli du genou. L’aponévrose du muscle jumeau est ouverte et la loge est créé en avant du muscle, de la taille adaptée à l’implant. La prothèse est placée dans la loge faite sur mesure. L’aponévrose musculaire est ensuite refermée pour éviter les mouvements de l’implant puis l’incision dans le pli du genou à l’aide de fils résorbable.

Aucun drain n’est nécessaire. Des soins simples sur la cicatrice sont à faire pendant quelques jours. L’utilisation de béquilles de marche est conseillée pendant 1 semaine pour limiter les douleurs. Le résultat est immédiat, mais sera définitif vers 3 mois.

prothèses de mollet
prothèses de mollet

Quelles alternatives aux prothèses de mollet ?

Il existe peu d’alternatives aux prothèses de mollet.

Pour les augmentations modérées, chez des patients avec un peu de réserve de graisse, on peut utiliser la technique du lipofilling, qui consiste à réinjecter de la graisse au niveau du mollet. Le lipofilling est adaptée aux patients souhaitant seulement une légère augmentation de volume, et peut parfois être couplée à l’utilisation des prothèses pour un meilleur résultat. Il faut compter 30 à 50% de résorption de la graisse dans les premières semaines post-opératoires.

Une technique non chirurgicale est disponible également, grâce à l’utilisation d’acide hyaluronique. En effet, l’acide hyaluronique peut être injecté dans cette zone pour augmenter le volume du mollet sans anesthésie. L’acte est réalisable au cabinet, est quasiment indolore. Le résultat n’est cependant pas définitif et va durer 18 mois en moyenne.

En conclusion

Les prothèses de mollets est la technique de choix pour augmenter efficacement et simplement le volume des mollets et redessiner la jambe. L’intervention est rapide et ne présente que très peu de complications avec un fort niveau de satisfaction.

 

 

Cet article a 7 commentaires

  1. Léa

    Bonjour Dr Silhol, je suis intéressée par les prothèses de mollet, j’ai des mollets très fins qui me posent problème. Cette situation m’empêche même de porter des mini-jupes ou des robes, ce qui me rend un peu triste. Avant de prendre une décision, j’aimerais obtenir des informations sur l’emplacement des cicatrices après l’intervention. Je vous remercie

    1. Dr Silhol

      Bonjour,
      Les cicatrices se situent dans le creux du genou, font quelques centimètres seulement et sont donc très peu visibles.

  2. Patricia

    Bonjour docteur, est ce qu’il est possible d’augmenter le volume des mollets à travers les injections d’acide hyaluronique ? Merci par avance.

    1. Dr Silhol

      Bonjour,
      Oui c’est réalisable mais je le déconseille. Résultat éphémère et souvent insuffisant. Je vous conseille plutôt la pose de prothèses de mollet.

  3. Sylvie

    Bonjour docteur,
    Je suis intéressé par la possibilité de subir une intervention d’implants de mollets, cependant, j’ai une luxation de la hanche droite. Est-ce que cette condition médicale constitue une contre-indication pour cette procédure ? Je vous remercie pour votre avis.

    1. Dr Silhol

      Bonjour,
      Non ce n’est pas une contre-indication.

Laisser un commentaire